Categories Menu
La supervision

La supervision

Toutes les associations professionnelles des métiers d’accompagnement considèrent la supervision comme une pratique nécessaire afin de garantir une posture professionnelle, déontologique et éthique.
C’est également une bonne façon de continuer à faire évoluer sa pratique.
La supervision aide à mieux clarifier ses stratégies de réussite, sa capacité à travailler en réseau et à coopérer avec des pairs.

Crescendum Conseil propose également des groupes de supervision pour coachs débutants et confirmés

Public concerné

• coachs individuels et d’équipe,
• accompagnateurs du changement internes et externes à l’entreprise

Cadre de la supervision

La supervision concerne la pratique du métier de coach, elle est sous-tendue par le fait que le coach en question est en activité, qu’il a déjà une clientèle qu’il accompagne en coaching.
La supervision s’adresse plus particulièrement à des coachs qui ont déjà une formation de base au métier et qui sont actifs sur le marché, elle est multidisciplinaire en ce qui concerne les théories et les cadres de références conceptuels.
Le superviseur de coach est dans les faits coach de coach : il stimule la réflexion et le développement de ses clients. Il permet de cerner et de dépasser rapidement des situations complexes, peut mettre à jour des tendances du coach, des travers qui le conduisent régulièrement à des impasses face à certains types de problèmes, il induit une confrontation de pratiques professionnelles différentes, dans le respect des diversités personnelles.
La supervision permet l’intervenant de trouver des solutions relationnelles nouvelles, donc d’acquérir plus de souplesse, une plus large acceptation des «réalités» de ses clients ; on devient meilleur intervenant et on en tire aussi un grand profit personnel.

Objectifs de la supervision

• Approfondir, améliorer, développer notre activité de coach : compétence professionnelle, créativité, coopération avec des pairs, travail en réseau…
• Remettre en question et développer nos pratiques, assurer notre épanouissement personnel,
• Repositionner, faire évoluer notre pratique, nos compétences et nos talents dans un contexte de co-apprentissage, d’expérimentation et de créativité,
• Apporter un éclairage différent sur la problématique du client, découvrir des pistes de compréhension et d’intervention vis-à-vis de situations complexes, mieux comprendre les liens coach / client(s) et entreprise.
• Rencontrer d’autres professionnels, échanger sur ses pratiques, donc rompre l’isolement professionnel auxquels nous sommes bien souvent confrontés
• Remettre sa pensée en action, se laisser interpeller par des questions «embarrassantes», abandonner ses certitudes ; se remettre dans le processus de la vie, évoluer…
• Accéder à un grand nombre de situations, retrouver une dynamique intellectuelle constructive grâce aux interactions avec les collègues.
• Prendre du recul quand on est confronté à une situation difficile car on pourra en parler avec son superviseur à la prochaine réunion, notre esprit retrouve ainsi sa sérénité. De plus, en écoutant les difficultés des autres, on arrive mieux à identifier les siennes.

Cette supervision s’inscrit dans un contexte d’approche systémique et d’intervention stratégique

La Méthodologie

• Le groupe de supervision est un lieu de co-apprentissage et d’expérimentation de nouvelles pratiques et stratégies professionnelles, de partage d’outils de coaching individuel et d’équipe,
• Il est basé sur la pratique, les cas concrets et opérationnels, soutenu par quelques apports théoriques,
• Les cas sont apportés par les participants. Pour chaque cas proposé, une personne du groupe joue le rôle de «coach». Le travail sur ces cas réels se situe donc au double niveau de la situation à traiter (analyse, recherche de solutions) et du consultant (efficacité de l’intervention, méthode adoptée…). Cette structure de travail permet notamment d’utiliser des «reflets» et des «coïncidences» qui peuvent éclairer la problématique posée et donner des pistes.

Le rôle du superviseur est d’encadrer et d’animer l’ensemble de la journée, parfois dans une position « méta », parfois en intervenant directement sur les cas.
• Chaque participant, au fur et à mesure de l’avancée du groupe, se détermine des objectifs d’amélioration dans son métier : nous en tenons compte pour organiser chaque journée de travail.
• Selon besoin, nous insérerons des apports théoriques et des partages d’expériences.

Les Hypothèses de travail qui nous guident

• Les situations professionnelles que nous rencontrons auprès de nos clients sont autant de «propositions» de développer notre savoir-faire et notre savoir être : capacités de perception, efficacité dans l’action, relationnel avec le client, meilleure utilisation de nos ressources… Le but de ce travail est donc d’optimiser cet apprentissage en prenant le recul nécessaire d’analyse et de réflexion.
• L’apprentissage est plus efficace si nous pouvons nous impliquer d’une façon globale dans le travail : intelligence analytique et émotionnelle, écoute et prise en compte de nos sensations et de notre intuition. Les méthodes de travail doivent favoriser cette implication complète.
• Le groupe de supervision est en lui-même un système qui a son intelligence. Nous ferons un point régulier sur les facteurs qui favorisent ou non la synergie.

Ethique

Au sein du groupe de supervision, il est entendu :
• que le travail effectué par chaque participant et
• que toute référence à des clients précis
restent confidentiels.
Par ailleurs, ce groupe de supervision s’inscrit dans le respect du code éthique du métier de coach, tel qu’il est défini par l’I.C.F. et la Société Française de Coaching².

Les règles de fonctionnement

Nous sommes un réseau d’échanges interpersonnels et de soutien professionnel.
• Confrontation positive de nos pratiques différentes, dans le respect de nos diversités.
• Respect des règles éthiques et déontologiques du métier de coach telles qu’elles sont définies par l’ICF et la SFC.
• Parité
• Engagement et pro-activité
• Co-responsabilité
• Confidentialité

Témoignage

« Merci Marc d’avoir su si bien créer cet espace d’expression où je me suis sentie à la fois en sécurité et très libre pour progresser dans mon métier de coach. Que ce soit en supervision individuelle ou en supervision collective, j’ai avancé, j’ai grandi et ce travail ensemble a été aidant, tant pour moi que pour mes clients… L’approche systémique et la méthodologie des réunions déléguées sont puissantes et utiles, tu sais trouver le bon niveau de cadrage/liberté, tout est fait en souplesse et en douceur en restant pointu, bravo». Béatrice Melin

1. www.coachfederation.fr
2. www.sfcoach.org